L.M.P.A
Laboratoire de Mathématiques Pures et Appliquées
Joseph Liouville

Évènements du jeudi 5 décembre

  • Séminaire et groupe de travail d’Analyse du 5 décembre

    Olivier Goubet (LAMFA, UPJV)

    Cet exposé a trait au déplacement d’ondes hydrodynamiques en eau peu profonde. Il est communément admis que, lorsqu’il y a un changement soudain (soulévement) au fond (Bump), comme dans le cas d’un séisme (génénation de tsunami), la simulation numérique est effectuée en libérant la même quantité de fluide la surface comme condition initiale (Bucket). Nous discutons cette ”B2B conjecture”. Ce travail a été réalisé avec S. Li et M. Chen (Purdue University) et a bénéficié du soutien des Haut-de-France à travers le projet SODDA.

    Informations : 10:00 - 11:00 B014
  • Journées (Calais)

    Séminaires de :
    Olivier Goubet (LAMFA, UPJV),
    Lionel Rosier (LMPA, ULCO),
    Juliette Venel (LAMAV, Université Polytechnique Hauts-de-France),
    Mabel Cuesta (LMPA, ULCO).
    Programme disponible ici.

    Informations : 05/12/2019 10:00 - 05/12/2019 16:00 Salle B014, Centre Universitaire de la Mi-Voix, Calais
  • Séminaire et groupe de travail d’Analyse du 5 décembre

    Lionel Rosier (LMPA, ULCO)

    Dans cet exposé, on considère un système de Boussinesq de type KdV-KdV introduit par J.L Bona, M. Chen et J.-C. Saut comme modèle pour la propagation d’ondes de faible amplitude à la surface d’un fluide parfait. À la différence de l’équation de KdV, ce système modélise la propagation d’ondes dans les deux directions. On s’intéresse au problème de la contrôlabilité exacte sur un intervalle borné avec des contrôles frontière. On obtient un tableau complet des résultats de contrôlabilité pour le linéarisé avec un, deux ou trois contrôles de type Dirichlet ou Neumann. L’étude fait apparaitre des longueurs critiques pour lesquelles la contrôlabilité est impossible, et qui sont explicitement déterminées en utilisant des arguments de type Paley-Wiener et de l’analyse complexe. La stabilisation avec contrôle au bord est également étudiée pour le système complet. Il s’agit d’un travail en collaboration avec Roberto Capistrano-Filho (UFPE, Recife) et Ademir Pazoto (UFRJ, Rio de Janeiro)

    Informations : 11:00 - 12:00 B014
  • Séminaire et groupe de travail d’Algèbre du 5 décembre

    Luis Paris (Université de Bourgogne)

    Quand on parle de groupes de tresses et de leur histoire on pense tout d’abord à l’article fondateur ``Theory of braids’’ d’Emile Artin publié dans Ann. Math. en 1947. Mais il existe un autre article d’Emile Artin sur les groupes de tresses publié dans Ann. Math. en 1947 : ``Braids and permutations’’. Dans ce second article Emile Artin détermine tous les homomorphismes du groupe de tresses à $n$ brins dans le groupe des permutations d’un ensemble à $n$ éléments. C’est le début d’une série d’articles où sont étudiés les homomorphismes de groupes de tresses ou autres groupes similaires dans des groupes symétriques où d’autres groupes de Coxeter. Dans cet exposé nous raconterons le théorème d’Artin et ses motivations pour $n\ge7$ (la démonstration est très jolie) puis expliquerons certains développements récents, en particulier concernant les groupes de tresses virtuelles.

    Informations : 13:30 - 14:30 C115
  • Séminaire et groupe de travail d’Analyse du 5 décembre

    Juliette Venel (LAMAV, Université Polytechnique Hauts-de-France)

    Nous proposons ici un modèle jouet de corrosion à frontière libre, basé sur une approche flot de gradient pour une métrique de type Wasserstein. Après avoir présenté ce modèle et précisé les difficultés soulevées par ce dernier, nous détaillerons le cadre mathématique sous-jacent. Ensuite, nous étudierons les propriétés des solutions d’un schéma variationnel semi-discret en temps de type JKO (Jordan - Kinderlehrer - Otto). Enfin, nous démontrerons l’existence de solution faible en établissant la convergence, à sous suite-extraite près, de ces solutions.
    Collaborateurs : Benoît Merlet et Antoine Zurek (INRIA Lille Nord Europe - Université de Lille).

    Informations : 14:00 - 15:00 B014
  • Séminaire et groupe de travail d’Analyse du 5 décembre

    Mabel Cuesta (LMPA, ULCO)

    Nous considérons le problème d’existence de solutions positives et nodales d’une classe d’edp quasilinéaires elliptiques avec une condition nonlinéaire du type Steklov sur le bord d’un domaine régulier. Nous verrons comment le problème étudié est lié au problème de Brézis-Nirenberg, problèmes de trace dans les inclusions de Sobolev et d’autres problèmes géométriques. Travail en collaboration avec Liamidi Leadi, Université d’Abomey-Calavi, Benin Republic.

    Informations : 15:00 - 16:00 B014
Vous pouvez recevoir les évènements de l'agenda directement dans votre logiciel de gestion d'agenda à l'aide de l'adresse : http://lmpa.univ-littoral.fr/exports/lmpa_agenda.ics

Agenda